L'Autre Collège 

Un collège associatif, citoyen, innovant... différent!

le passage au lycee

 

Et après ?... Iront-ils dans un « bon lycée » ?

 

Cette question est à la fois pédagogique et "technique".

 

 

 

Le volet pédagogique : avoir acquis les compétences nécessaires pour réussir ses études au lycée

 

Pour cela, nous pourrons...:


. Mettre l’accent sur les savoirs-faire plutôt que sur la mémorisation de connaissances. Savoir organiser son travail, faire des recherches documentaires, synthétiser des connaissances, s’exprimer aisément à l’oral, avoir une démarche scientifique, persévérer sans s’arrêter à la première difficulté… voilà quelques unes des capacités que nous développerons chez nos élèves et qui seront leur directement utiles pour la suite de leurs études.

 

. Cibler les apprentissages sur les bases nécessaires pour réussir au lycée.

Par exemple, nous insisterons sur la capacité à construire un discours argumenté (en plusieurs points, avec introduction, conclusion…), qui est directement utile pour le bac de français, et très utile également dans la vie… au détriment, peut-être, de points du programme dont l’utilité pour la poursuite de ses études est moins évidente.

 

Proposer une préparation spécifique à la Seconde, par exemple sous la forme de semaines dédiées, mettant l’accent sur les méthodes d’apprentissage :

. Mémoriser rapidement un grand nombre de connaissances est une chose qui s’apprend. De nombreuses « techniques » existent (cf les travaux de La Garanderie sur les profils d’apprentissages -visuels, auditifs, kinesthésiques, etc-… mais aussi d’autres moins connus). Il faut les connaître et surtout les avoir essayées pour trouver celles qui sont, pour soi, les plus efficaces

. Apprendre à prendre des notes, à analyser une consigne, à travailler vite et efficacement, à se concentrer

. Travail sur la gestion du stress (techniques de relaxation, de sophrologie…) pour savoir gérer ses inquiétudes, notamment lors des examens.

 

 

Le volet « technique » : l’affectation dans le lycée de son choix.

 

Depuis 2017, à Paris, l’affectation au lycée se fait via l’application Affelnet. Elle ne dépend plus uniquement du secteur mais aussi des résultats scolaires.

Comment sont affectés les élèves venant d’un collège hors contrat ?

On trouve sur le site du ministère, sur deux pages différentes, deux informations qui semblent un peu contradictoires, soit :

« Pour un lycée privé sous contrat, les vœux sont exprimés directement auprès de l’établissement choisi. Dans certaines académies, la demande correspondante peut être enregistrée dans Affelnet-lycée. L'inscription dépend de la décision d'admission de l'établissement sollicité » (http://www.education.gouv.fr/cid120/l-inscription-lycee.html)

« Les candidatures des élèves scolarisés dans le public et des élèves scolarisés dans le privé sont traitées selon les mêmes règles sans distinction de leur origine. Ces règles s'imposent de la même manière à tous » (http://www.education.gouv.fr/cid23858/le-calendrier-de-l-orientation-en-troisieme.html) .

Pour avancer sur ce dossier, nous prendrons contact avec le Rectorat de Paris, avec les proviseurs des lycées du secteur et avec d’autres collèges parisiens hors contrat (pour tirer profit de leur expérience). Une commission de parents travaillera sur ces points.