L'Autre Collège 

Un collège associatif, citoyen, innovant... différent!

integration d'un projet de scolarisation

des mineurs etrangers isolés


A Paris, plus de 400 mineurs isolés, dont certains n’ont que 13 ans, dorment dehors dans les gares, les métros, les parcs.

 

Après avoir fait, seul.e.s, des milliers de kilomètres pour fuir des situations de guerre et de détresse, ils se retrouvent à la rue en attente de reconnaissance de minorité par nos administrations débordées.

Pendant la durée de cette procédure (durée de quelques mois à un an), aucun dispositif d’hébergement ni de scolarisation n’est prévu pour eux.

 

Plusieurs porteurs du projet participent, à titre personnel, au réseau d’hébergeurs solidaires qui mettent ces mineurs à l’abri dans des familles pendant la durée de leur procédure, dans le cadre de l’association Paris d’Exil mineurs.

En accueillant quelques uns de ces jeunes adolescents pour des nuits à l’abri sur le canapé de notre salon, nous en avons pris conscience : ils ont 14 ans ou 15 ans et leur plus grand désir est d’aller  à l’école… ce qui leur est impossible.

 

Nous réfléchirons, au sein de L'autre Collège, à la façon dont ils pourraient intégrer certains temps d’apprentissage.

Un « réseau d’échanges de savoirs » pourra être mis en place avec eux et pour eux, favorisant le partage de connaissances.

 

L’échange avec ces adolescents venus du bout du monde sera aussi un enrichissement pour les collégiens français :

- Transmettre des connaissances sur le mode du tutorat est bénéfique pour les deux parties. Celui qui « enseigne » va non seulement enrichir l’autre, mais aussi mieux comprendre ce qu’il appris en clarifiant et en structurant ses connaissances. Donner un cours de grammaire française, quoi de mieux pour la maîtriser ?...

- Développement des valeurs de solidarité et d’entraide

- L’incroyable envie d’apprendre de ces jeunes réfugiés peut être communicative…


 

 

Les images ci-dessus sont extraites de la bande dessinée d'Aude Picault et du collectif The Ink Link publiée sur le site de Médecins sans Frontières: « L’Odyssée d’Aly, immersion dessinée dans le quotidien d’un mineur isolé à la rue ».